English Español français rss
> Accueil > Programme > Libre en Sciences

L’ETSF : un synchrotron virtuel pour la spectroscopie

Traduction(s) de cet article : English
Intervenant(s) :Yann Pouillon
Type d'événement :Conférence
Niveau :Confirmé
Date :Jeudi 9 juillet 2009
Horaire :15h20
Durée :20 minutes
Langue :English
Lieu :Salle E202 - Ireste

Depuis 2008, le Service Européen de Spectroscopie Théorique (ETSF, pour European Theoretical Spectroscopy Facility) fournit des services à une large communauté d’utilisateurs, incluant des simulations à la demande, le développement et l’amélioration de théories et de logiciels, ainsi que la formation d’utilisateurs et de développeurs. L’ETSF repose sur une collaboration rapprochée entre plusieurs groupes de théoriciens et une large communauté d’expérimentateurs et d’industriels voulant résoudre des questions de spectroscopie à l’aide de méthodes modernes de premiers principes.

La spectroscopie théorique révèle les mécanismes des excitations électroniques, nous permet d’explorer l’interaction rayonnement-matière au niveau quantique et peut prédire les propriétés de nouveaux matériaux. Cette alliance entre la théorie quantique et les simulations numériques constitue une approche complémentaire aux travaux expérimentaux et est désormais devenue incontournable dans les domaines de la biologie et des nanotechnologies.

L’ETSF est un centre de connaissances géré par des professionnels, où l’expertise, la théorie et les logiciels peuvent bénéficier aux utilisateurs de nombreuses manières. Il est organisé comme un « synchrotron virtuel », avec des lignes de lumière correspondant chacune à un type de spectroscopie particulier. Deux fois par an, les utilisateurs peuvent déposer une demande de soutien théorique pour leurs projets. Ceux-ci sont évalués par un panel extérieur à l’ETSF et, une fois acceptés, dirigés vers la ligne de lumière appropriée.

L’intégration des développements logiciels constitue l’un des plus importants composants de l’ETSF, du fait que tous ses groupes de recherche possèdent des compétences théoriques et des outils logiciels complémentaires. Des actions ont été entreprises pour standardiser l’échange de données et les pratiques de programmation, en s’appuyant sur la philosophie du Logiciel Libre. Elles ont abouti à la création d’un format de fichier et d’une bibliothèque pour un échange de données indépendant des plate-formes utilisées, nom de code « ETSF I/O ». D’autres efforts en cours incluent le développement d’interfaces graphiques et d’outils variés, la réalisation d’un live-CD, l’adaptation des logiciels aux environnements de calcul intensif massivement parallèles et la mise en place d’une « Communauté d’Utilisateurs ETSF ». Nos logiciels sont distribués sous les licences GNU GPL ou LGPL, selon les cas.

Ingénieur généraliste de formation et docteur en physique, Yann Pouillon effectue des recherches en physique quantique, principalement sur des nanostructures et des molécules biologiques, à l’Université du Pays Basque, à Donostia-San Sebastián, en Espagne. Il est fortement impliqué dans les aspects logiciels liés à la gestion du Service Européen de Spectroscopie Théorique (European Theoretical Spectroscopy Facility, ETSF).

Vidéos présentées :
- http://www.tddft.org/td-elf/
- http://www.tddft.org/tubes/

Documents joints

Diaporama
Diaporama (PDF - 657.5 ko)