English Español français rss
> Accueil > Programme > Éducation, Éducation populaire

DRBL : La solution pour déployer GNU/Linux et MS Windows

Traduction(s) de cet article : English Español
Intervenant(s) :Steven Shiau
Type d'événement :Conférence
Niveau :Confirmé
Date :Mardi 7 juillet 2009
Horaire :16h10
Durée :40 minutes
Langue :English
Lieu :Salle D006 - Ireste

Le présentateur

Steven Shiau, leader de l’équipe de développement de Logiciel Libre du NCHC .

les auteurs de DRBL sont Steve Shiau, Ceasar Sun, Jazz Wang, Thomas Tsai.

Traduction

Une traduction simultanée en Français sera assurée.

Résumé

Diskless Remote Boot in Linux (DRBL) permet d’avoir un environnement sans disque ou sans système pour les machines clientes.

DRBL fonctionne selon deux modes. Le premier est basé sur NFS et fonctionne avec Debian, Ubuntu, Mandriva, Red Hat, Fedora, CentOS et SuSE. DRBL utilise les ressources matérielles et autorise chaque client à accéder totalement à son matériel local. Le second mode est basé sur AoE (ATA over Ethernet). Ce mode supporte la majorité des systèmes d’exploitation, comme GNU/Linux et MS Windows. Le client démarre via PXE et continue avec le démarrage AoE de gPXE . Dans ce cas, le disque AoE distant sur le serveur se comporte exactement comme un disque local pour le système d’exploitation. Avec un serveur DRBL dans votre salle de classe équipée d’ordinateurs, on peut facilement utiliser un environnement sans disque GNU/Linux et MS Windows. Ça a pour conséquence l’économie d’un gros effort de gestion pour l’administrateur de la classe. Dans cette présentation, nous vous montrerons comment configurer un serveur DRBL pour faire fonctionner un environnement sans disque à la fois avec GNU/Linux et MS Windows. Une démonstration en atelier sera aussi organisée pour montrer comment le système fonctionne.

Liens utiles